Santé-forme

Les risques des implants fessiers sur la santé

Rédigé par bienvenat
Rate this post

Aux grands maux, les grands remèdes. Cette citation se comprend parfaitement lorsque certains prennent pour complexes, pour malformations et même pour malédictions, le fait d’avoir un nez trop court, des poitrines flétries, des rides très vites arrivées ou des fesses trop plates. Ils décident alors d’y remédier en se tournant vers la chirurgie esthétique et plus particulièrement ici vers les implants fessiers. Mais ces derniers ignorent ou négligent les nombreux risques liés à cette intervention qui affecte la santé de ses adeptes en laissant de graves séquelles et peut même leur couter la vie. Nous vous citerons dans les prochains paragraphes, les dangers liés à ces implants fessiers.

Risques des implants fessiers

Il existe belle et bien nombre de dangers courus par les adeptes des implants fessiers lors de ces interventions. Bien qu’expliqué par les médecins spécialistes, ces dangers restent superflus et occultés par l’envie pressant ressenti par ces patients. Une grande majorité des risques est sur la santé mentale des individus notamment en ce qui concerne l’état dépressif de ces derniers après l’implantation fessier, qui ne sont pas satisfait du résultat, une dysmorphophobie, des troubles du comportement alimentaire ainsi que l’automutilation, pour ne citer que ceux-là. Des fois, le regard des hommes est aussi un complexe qui agit sur leur santé mentale.

Les risques liés à la santé

Au  niveau des risques liés à la santé physique de ces adaptes d’implants fessiers, notons d’abord que les personnes qui ont plus de 50ans sont interdites à ce genre de d’intervention. En dehors de cela, le problème récurrent est celui lié à l’anesthésie. En effet l’implant fessier se fait sous anesthésie générale, mais toute anesthésie possède des risques et peut entraîner des complications qui peuvent être mortelles. On a aussi des risques d’accident trombo-emboliques et d’embolie pulmonaire qui peuvent être grave. Une chirurgie fessier raté peut aggraver ce risque.

Les hématomes aussi qui sont des saignements internes ou un amas de sang qui se caractérisent par un gonflement à l’intérieur du muscle grand fessier, sont des dangers que courent les personnes qui se font implanter des fesses. Outre ces risques, on a l’épanchement lymphatique qui peut apparaître quelques semaines après l’intervention et nécessite souvent un traitement par ponction répétée voir une reprise totale de l’opération pour faire un drainage. L’altération de la sensibilité de la peau peut aussi être citée ainsi que l’apparition des vergetures causées par le gros volume de l’implant. On peut également ajouter, les risques d’infection et de trouble de cicatrisation.

On remarque aussi qu’après un accouchement, certaines femmes ont recours aux implants fessiers pour raviver la flamme dans leurs couples. Mais dans ce cas, après 6 heures d’intervention, le risque de phlébite (formation d’un caillot de sang dans la veine) augmente et peut entraîner des complications pour la maman.

En somme, la réalité des risques doit être mise en avant par les spécialistes. Cependant en second ressort, on peut mieux se renseigner et même avoir l’avis de plusieurs chirurgiens afin de se mettre à l’aise et se sentir mieux après son intervention. Ne vous fiez pas tellement aux publicités interdites d’ailleurs dans ce domaine médical.

Concernant l'auteur

bienvenat